Docker pour les nuls sur Synology – part 3: Sauvegarder la configuration de Plex Server

Nous avons déjà vu ensemble les bases de l’utilisation de Docker sur un NAS Synology. La technologie est très puissante et permets de monter des images « out of the box » très rapidement.

Nous avons vu ensemble comment installer et configurer un container Docker avec une image de Plex Server. Pour aller plus loin, il faut comprendre que les données d’un container n’ont pas vocation à être persistantes. Si je mets à jour l’image utilisée pour créer mon container, je vais perdre mes données.

Il existe heureusement des solutions pour gérer la persistance des données.

 

 

Utiliser un volume de données avec Docker

Pour pallier à ce problème de persistance, la première solution est très simple. Je vais stocker, les données que je veux sauvegarder, sur mon hôte (en gros dans un volume de mon NAS Synology).

Nous allons stocker les données dans un répertoire spécifique du serveur hôte Docker plutôt que dans le système de fichiers du conteneur.

L’appel  à un stockage externe s’appelle « volume de données », ainsi les données seront indépendantes de la vie du containeur.

Il va s’agir de dire à docker quel répertoire de mon containeur corresponds au volume de données correspondant. Le volume sera monté à la création du containeur. A cet instant, si l’image de base contient des données, celle ci seront copiées dans le volume de données.

Il est possible d’utiliser un volume commun avec plusieurs containeurs, c’est même un moyen recommandé pour échanger entre plusieurs containeurs. De la même manière un container peut accéder à plusieurs volumes de données.

Assez de théorie, passons à la pratique.

Créer un volume de donnée pour sauvegarder les données de configuration de Plex Server

Tout d’abord, je vous recommande de créer un dossier partagé dédié à Docker dans le DSM. Cela permettra de centraliser toutes les informations liées à vos containers et d’en gérer plus finement les droits.

Créer un volume partagé dédié à Docker

 

Ensuite, nous allons créer un dossier que nous appellerons Plex dans ce dossier partagé.

Ensuite c’est très simple, lorsque vous allez créer votre container (Reprenez le tuto docker part 2), vous allez ajouter un Volume (en plus du volume Médias):

Nous allons donc faire correspondre le dossier de notre hôte /docker/Plex avec  le répertoire où Plex Server sauvegarde sa configuration, à savoir, /config 

Monter un volume de données avec Docker sur Synology

C’est tout, rien d’autre à faire. A la création du containeur, celui-ci ira enregistrer les données de configuration sur notre hôte, à savoir notre dossier partagé Synology.

Pour vérifier que tout à bien fonctionné, allez vérifier que dans le répertoire /docker/Plex est apparu un dossier Library.

 

La prochaine étape, mettre à jour un containeur docker avec la dernière version de l’image disponible.