Docker pour les nuls sur Synology – part 2 : installer Plex Server

Si vous avez suivi la première partie du tuto: Docker pour les nuls sur Synology – Part 1: installation du package sur son NAS  vous avez installé le package Docker et téléchargé Plex Server.

Maintenant on va voir comment créer et configurer le container, mais avant cela il est préférable de se préparer.

Créer un identifiant pour docker, récupérer son PUID et PGID

Il est préférable de créer un identifiant dédié à Docker et de lui donner les droits nécessaires.

Afin d’éviter tout problème de droit, une fois l’identifiant et les droits configurés, il va falloir récupérer le PUID et le PGID de cet identifiant. Il existe plusieurs méthodes, mais en voici une qui fonctionne parfaitement.

Connectez-vous en SSH sur votre Synology avec l’identifiant créé (avec Putty sur Windows ou Terminal sur Mac OS).

Tapez id dans le shell ouvert.

Vous verrez s’afficher en premier quelque chose de ce genre:

uid=1026(user_docker) gid=100(users) groups=100(users),101(administrators)

Votre PUID est 1026 et votre PGID est 100 et 101 (il appartient à plusieurs groupes).

Créer un container

Pour créer votre premier container, vous allez dans l’onglet Image de docker, et vous double cliquez sur l’image de Plex Server que l’on vient de télécharger.

 

L’écran de configuration va donc s’ouvrir.

Nous allons donner un joli petit nom à notre container. (Il est possible de lancer plusieurs containers reposant sur la même image). Ensuite cliquez sur Paramètres avancés.

Cochez la case « Activer le redémarrage automatique », et si vous le souhaitez vous pouvez crée un raccourci le desktop du DSM.

Ensuite on passe à l’onglet Volume.

C’est simple, ici on va pouvoir monter les répertoires que l’on souhaite rendre accessible à notre container. Par défaut, il n’a pas accès à l’arborescence de notre NAS Synology.

Ensuite on passe à l’onglet Paramètre des ports.

Ici on fait du NAT (Network Translation Adress). On va mapper les ports du containers sur des ports accessibles depuis le réseau où se trouve le NAS.

J’ai mappé le port 32400 sur le port 32400 mais j’aurais pu choisir un autre port. Par défaut, il ne faut pas toucher à la liste des ports du container où vous risquez d’avoir quelques soucis.

Cliquez ensuite sur l’onglet Environnement.

C’est là que vous allez utiliser le PUID et le PGID récupérés plus haut.

TZ corresponds à la TimeZone, Europe/Paris dans notre cas.

Vous pouvez ensuite valider en cliquant sur OK.

Vous devriez voir apparaître l’écran récapitulatif suivant.

On clique sur Appliquer et tout devrait bien se passer, en quelques secondes, ou minutes, Docker va instancier l’image Plex Serveur.

Si vous double cliquez sur le container créé, vous aurez le monitoring de votre container.

Au bout de quelques minutes, le niveau d’utilisation de votre processeur devrait baisser et se stabiliser.

Si vous avez bien tout suivi, vous devriez pouvoir configurer Plex sur l’url suivantes:

http://ipdevotrenas:32400

Loggez vous avec votre login Plex si vous en avez déjà un…

Vous pouvez désormais commencer la configuration de Plex Serveur.

Note: Si vous rencontrez des difficultés, laissez un commentaire, j’essaierai d’y répondre.

D’autres articles pour votre NAS SYNOLoGY

Choisir un onduleur pour son Nas Synology

NAS Synology: Achat, choix, installation, tuto

Tuto: installer son propre serveur VPN sur un NAS Synology en quelques minutes

Le test du serveur NAS Synology DS916+

LES MEILLEURS AMIS DE MON NAS

  • Chanchan

    Bonjour, merci beaucoup pour tous les tutos que tu as fais.
    J’ai un DS2016+II et je débute dans l’utilisation de Docker. Pour l’instant, j’ai réussi à faire tourner le conteneur transmission avec VPN de Haugene.

    Dans ce tuto, tu dis « Afin d’éviter tout problème de droit, une fois l’identifiant et les droits configurés, il va falloir récupérer le PUID et le PGID de cet identifiant », pourrais-tu détailler un peu les droits à configurer pour ce conteneur.

    Est-ce qu’il faut mieux créer un utilisateur par conteneur ou un seul pour tous les conteneurs? Peut-être serait-il plus utile de créer un Groupe « Docker » puis d’y ajouter des utilisateurs pour chaque conteneur avec des droits différents?

    Pour la suite de tes tutos sur Docker (part 3), pourrais-tu en faire un pour installer NextCloud, je voudrais m’en servir pour me Dé-Googleliser (agendas, contacts et cloud) mais je ne trouve pas grand chose de compréhensible et de complet sur internet.

    Merci d’avance et bonne continuation.

    Chanchan

    • Comme tu l’as compris le PUID corresponds au User et le PGID au groupe.
      Je pense que cela va surtout servir pour la gestion des droits sur les répertoires partagés.
      A mon niveau j’ai créé plusieurs Users que j’utilise pour différents containers. Exemple: User_Medias sera utilisé pour tous les containers qui vont gérer ma bibliothèque de médias.
      Par contre j’utiliserai un autre User pour un container qui fait tourner un WordPress.
      Je ne vois pas trop l’utilité de les mettre dans un groupe, mais je peux me tromper.

      Pour NextCloud, je vais regarder, j’utilise plutôt OwnCloud que je trouve très bien.